« La femme aux Semelles de Vent » création inspirée d’Alexandra David Neel

« La femme aux semelles de vent », création radiophonique, inspirée du livre d’Alexandra David-Neel « Voyage d’une Parisienne à Lhassa » sera diffusée sur France Culture le mardi 31 janvier 2012 de 23h à minuit.

Cette diffusion est dans le cadre de l’Atelier de la création animé par par Irène Omélianenko sur France Culture.

Création radiophonique de Anthony Carcone avec Lionel Quantin

Couverture du livre Voyage d'une Parisienne à Lhassa - Alexandra David Neel

Couverture du livre Voyage d'une Parisienne à Lhassa - Alexandra David Neel

« La femme aux Semelles de Vent »  s’inspire du livre d’Alexandra David-Neel « Voyage d’une Parisienne à Lhassa », écrit en 1927.

Ce livre raconte l’exploit qu’a réalisé en 1924 Alexandra David-Néel.

Elle traversa à pied la Chine et le Tibet pour atteindre enfin Lhassa, la cité interdite, où elle fut la première Européenne à pénétrer et à séjourner.
Le « Voyage d’une Parisienne à Lhassa » raconte cette « longue marche » en costume de pèlerin, en mendiante.

Détachés de leur contexte initial, lus par Michèle Buzynski, ces fragments de textes s’articulent au fil d’une composition entraînant entre eux de multiples relations, laissant imaginer l’ombre de la voyageuse invisible, « La femme aux semelles de vent ».

Alexandra David Neel achète en 1928, une maison à Digne-les-Bains, préfecture des Alpes de Haute-Provence, (Basses Alpes à l’époque). Elle y bâtira Samten-Dzong, sa forteresse de la méditation.

Maison dans laquelle elle vécût jusqu’à la fin de ses jours, en 1969. Elle avait 101 ans.

Depuis sa maison est devenue un musée qui se visite tous les jours de l’année. L’entrée est gratuite et la visite commentée dure environ 2 heures.

Pour aller plus loin :

Florence

Partager cet article

Un commentaire

  1. 2 février 2012

    Vous pouvez réécouter l’émission sur le site de France Culture en suivant ce lien : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4375079


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *