La revue Verdons n°45 est sortie en décembre 2014, intitulée “Cinéma, juste un décor ? “, elle pose comme question l’adéquation entre les images filmées du Verdon, ces décors fabuleux, voire mythiques que ce soit les Gorges du Verdon, le plateau de Valensole et ses lavandes, les habitants figés, caricaturés dans un passé folklorisé, etc… et la réalité de ce pays et de la Provence alpine en général.

4ème de couverture

La Haute Provence n’est-elle qu’un décor, un fond d’écran, ou y-a-t-il un cinéma qui montre ce pays – et surtout les gens qui y vivent- dans leur réalité ? Pour répondre à cette question, le comité de rédaction s’est penché sur quelques-uns des très nombreux films tournés sur notre territoire. De Jeux interdits au Colchique et l’étoile, de Nans le berger aux adaptations des romans de Pierre Magnan, le portrait obtenu a été diversement ressenti. Dans certains documentaires comme Verdon secret, Les chèvres de ma mère ou Les vautours du Verdon, le paysage et la faune n’apparaissent-ils pas mieux traités que les hauts Provençaux ?

Revue verdons n°45 cinéma, juste un décor ?Cependant, des évolutions récentes émergent, en quête d’un cinéma provençal dont Malaterra et les films d’Espigoule portent témoignage. De leur côté, les collectivités locales s’efforcent de promouvoir la création et la diffusion cinématographique (Commission du film des Alpes du Sud, Service cinéma et audiovisuel de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Mais les retombées économiques des tournages en pays du Verdon, bien qu’elles ne soient pas négligeables, prennent le pas sur l’intérêt porté au pays lui-même. Les champs de lavande sont devenus mondialement célèbres depuis que de nombreux Chinois viennent s’y filmer, à la suite d’une série télévisée tournée sur le plateau de Valensole !

L’Association pour le développement de l’audiovisuel en milieu rural contribue à la formation du regard cinématographique des gens d’ici. Des initiatives d’information de proximité, comme “verdon-info.net”, se font jour, pour se réapproprier une image qui échapperait ainsi à la vision centraliste convenue, qui serait plus qu’un décor en profondeur et en vérité.

Commission du film des Alpes du Sud (CFAS)

La Commission du film des Alpes du Sud (CFAS) est une association qui depuis 2003 est chargée d’attirer et de faciliter les tournages de films dans les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes.

Pour toutes informations complémentaires et abonnement :

Association Pays et Gens du Verdon : 06 82 26 77 61 – pgv@wanadoo.fr – www.pays-et-gens-du-verdon.fr

Vous pouvez trouver cette revue chez les dépositaires à Aix en Provence, Castellane, Digne, Draguignan, Moustiers Ste Marie, et aussi vous abonner. En plus, pour chaque nouvel abonné vous recevez 4 anciens numéros offerts, c’est sympa !

Un grand merci à Jacques Lecugy et à l’association Pays et Gens du Verdon pour cette belle revue !

Florence

Écrit par Florence le 5 janvier 2015

Laisser un commentaire



Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d’être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d’écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely… et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d’écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal… et toujours à l’affût de nouvelles écritures !

N’hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d’écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives