Requiem de Marie-Josée Desvignes

Requiem de Marie-Josée Desvignes

Requiem de Marie-Josée Desvignes est un récit poétique avec 12 illustrations originales de l’auteur.

Marie-Josée Desvignes parle de son recueil :

« Requiem retrace un parcours que vivent, ont vécu ou vivront celles qui, ayant cru donner la vie, se sont vu retirer la leur propre.

Ce récit raconte une chute, celle de toute mère à qui on a refusé un droit de naissance, et la reconnaissance même en donnant la vie, imparfaite fut-elle.

Pour rendre l’épreuve, il a fallu du temps, presque trente ans, décrypter un réel, une vibration, une tension pouvant traduire l’urgence agressive de la prise de parole.

L’écriture, quelle que soit la forme du livre, prend ainsi une posture militante, et révèle une sorte de combat contre l’ennemi. Le recours à la forme poétique permet d’en adoucir les contours et d’en délivrer l’essence.

Le sujet est, au-delà de la violence et de la souffrance, la question de la non-reconnaissance, celle d’un être apparu en ce monde et déclaré mort-né. L’écriture est alors ce lieu d’angoisses extrêmes, d’un événement incontournable en lieu du devenir, en revendication d’être, lieu de reconnaissance.

Requiem de Marie-Josée DesvignesDire une chose violente, pleine d’émotions, en désaccord avec le monde tel qu’il est ou a pu être dans une chronologie lacunaire qui tisse ensemble les fils de la mémoire et du temps… une remontée… celle d’un hors-monde jusqu’aux origines d’un monde, celle d’un monde intérieur broyé, brisé par ignorance, par lâcheté. »

C’est un ciel de braise à perte de vue – au-dessus d’une mer sombre, agitée – l’écume – des vagues – l’aube – c’est une foule anonyme pressée sur la colline, leurs pieds nus dans le sable – leurs sillons irréguliers – grain sombre, précieux – les nuages – ensemble – une tempête s’annonce – orchestration sauvage. ”

L’auteur, Marie-Josée Desvignes, dont un nom de plume est Marie Delhestre est professeur de Lettres, et anime des ateliers d’écriture, elle réside à Manosque.

En savoir plus

Mot(s) clé(s) associé(s):

2 commentaires

  1. BONNEFOY Camille
    4 novembre 2013

    Je vous découvre, ce matin, et vous êtes le rayon de soleil qui réchauffe une journée, grise, de pluie.
    Très agréable de vous lire.
    Votre Nom a pris place dans mes registres.
    A bientôt.
    Camille


  2. 5 novembre 2013

    Merci de nous suivre Camille !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *