Rencontres internationales de Lure

Les Rencontres internationales de Lure 2018 : À flux détendu — Jets d’encre, design liquide et flux numériques.

66e semaine de culture graphique, du 19 au 25 août 2018 à Lurs

Le programme est, comme de coutume, bien chargé, multidisciplinaire, calligraphique et numérique, typographique, graphique, sémiotique, théorique, … !

Rencontres internationales de Lure 2018

Le plomb a fondu, l’espace de la page s’est liquéfié, on écrit comme on parle. Les yeux dans les écrans, on vit à flux tendu. Il n’y a ni pause, ni forme fixe, ni frontière. Dans les méandres ou les torrents d’informations, nous réapprenons à canaliser les données, l’énergie, l’émotion, sans les fixer. Les designers classent, organisent les circulations et balisent les trajets.

Que restera-t-il de nous dans le cloud ?
Sommes-nous vraiment mis à jour par nos outils graphiques ?
Que faire de son temps quand on ne gagne pas d’argent ?
Comment tirer parti de l’abondance typographique ?
Notre corps est-il soluble dans le flux numérique ?

Dans le travail continu et les réseaux sociaux est-il possible de s’arrêter sur le rivage et d’observer la permanence du fleuve ? Se laisser porter par le courant, ou aller contre pour éprouver ses forces de résistance. À Lurs, cet été, surplombant la Durance, on se met à flux détendu du 19 au 25 août.

Programme en détail

delure.org

Contact Les Rencontres internationales de Lure

Les Rencontres internationales de Lure sont un observatoire, un carrefour de confrontation et de réflexion, un forum pour leurs membres de différentes nationalités.
Aux côtés des professionnels graphistes et typographes, ceux dont la lettre et l’image ne sont pas la spécialité (bien qu’il soient de plus en plus amenés à les manipuler) doivent également avoir la possibilité d’accéder à une culture de l’écriture et de la lettre qui dépasse le cadre strictement technique.

Les Rencontres constituent pour tous un lieux ouvert de découverte. L’association, cinquantenaire, a hérité d’un esprit fraternel, chaleureux, ainsi que d’une exigence singulière qu’elle entend pérenniser à côté des effets de mode.

 

Écrit par Florence le 29 juin 2018

Laisser un commentaire



Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d’être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d’écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely… et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d’écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal… et toujours à l’affût de nouvelles écritures !

N’hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d’écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives