Nouveaux Rendez-vous Année Giono 2012

Voici de nouveaux rendez-vous de l’année Giono 2012

Exposition « Le cinéma de Jean Giono », en partenariat avec le Centre Jean Giono

Du 21 avril au 6 mai – Montfuron – Chapelle Saint-Elzéar

« Le cinéma de Jean Giono », conférence de Jacques Mény, avec projection d’extraits des films de Giono

27 avril – 20h – Montfuron – Chapelle Saint-Elzéar

Affiche de l'année Giono 2012 ManosqueNé en mars 1895 en même temps que le « cinématographe », Giono s’est passionné pour le cinéma dès sa jeunesse. Devenu écrivain, il connaît la tentation du cinéma et cherchera à s’exprimer avec cet autre moyen de faire des images.

Auteur de scénarios, dont L’Eau vive, il adapte ses romans, devient producteur et metteur en scène en 1960, tournant Crésus avec Fernandel, avant de transposer à l’écran Un roi sans divertissement. Malgré les déceptions, les projets inaboutis et les échecs commerciaux, Giono est l’un des rares romanciers de sa génération à avoir poursuivi opiniâtrement son rêve d’être en même temps « écrivain et cinéaste ».

L’exposition « Le cinéma de Jean Giono » évoque le parcours de Giono cinéaste, que Jacques Mény présentera au cours de sa conférence, illustrant son propos d’extraits de films de Giono.

————————————————————————————————————————————————-

« Les récits de la demi-brigade » de Jean Giono, lecture par Dominique Zamparini, Brigitte Matacéno et Nicole Séneret

  • 27 avril – 21 h – Allemagne-en-Provence – Ancienne Mairie
  • 28 avril – 21h – Montfuron – Chapelle Saint-Elzéar

Dans Les récits de la demi-brigade, Giono met en scène un capitaine de gendarmerie désenchanté, qui accommode les lois avec désinvolture pour faire justice des actes de brigandage commis dans sa juridiction, aux environs d’Aix-en Provence vers 1830.

Ces récits policiers et d’aventures ironiques et savoureux, où la maréchaussée fait face à des brigands et brigandes de haut vol, sont un des sommets de l’humour chauffé à blanc d’un écrivain au sommet de son art de conteur.

————————————————————————————————————————————————————————————–

“Jean Giono, Maria et Ernest Borrély”, dîner littéraire animé par Jacques Mény, lecture de textes de Jean Giono et Maria Borrély par Dominique Zamparini, proposé par Rires et Sourires de Provence et Les Amis de Jean Giono.

Rendez-vous au Café Restaurant « Le Tracteur » à Puimoisson, vendredi 4 mai 2012 à partir de 19h30.

Fin mars 1929, Ernest et Maria Borrély invitent Jean Giono à venir rencontrer les habitants de Puimoisson et à leur parler de son premier roman, Colline.

Maria Borrély

C’est le début d’une longue amitié entre les Borrély et Giono, qui conseille l’institutrice romancière et favorise l’édition de ses romans par Gallimard, devient la figure de proue d’un groupe d’artistes et d’écrivains, qui se retrouvent régulièrement à Puimoisson autour du couple Borrély.

C’est le récit de cette belle et fidèle amitié entre Giono et le couple Borrély qui est proposé au cours de cette soirée, où seront lus des textes des deux écrivains.

Voici des liens vers les articles sur les oeuvres de Maria Borrely dont nous avons déjà parlé sur ce blog et sur les oeuvres de Jean Giono.

Puimoisson est un village près du plateau de Valensole dans le Verdon.

Renseignements et réservations :

Mes remerciements à Jacques Mény de l’Association des Amis de Jean Giono pour ces informations.

Florence

village de Puimoisson

village de Puimoisson

village de Puimoisson

village de Puimoisson

Mot(s) clé(s) associé(s):

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *