Le Mas du Vent Fou de Violette Falzone-Martel, un roman qui vous entrainera entre rêve, fiction, enquête et passion, dans les Basses-Alpes des années 50 !

L’histoire : Le Mas du Vent Fou

Qui sont ces ombres furtives qui hantent le sous-sol de ce vieux mas ? Et ces bruits suivis de voix qui l’inquiètent ?

Qui peut savoir ce que cache un vieux mas ? Marseille durant les années 50, où Rose une jeune femme célibataire et séduisante exerce le métier d’écrivain.
Héritière d’un mas dans les Basses-Alpes, abandonné depuis un certain nombre d’années, elle va redonner vie à cette demeure.

Elle ira jusqu’à traverser le temps, pour y découvrir le mystère qui hante ces lieux au péril de sa vie.

L’auteur

Violette Falzone-Martel née en 1954, à Marseille, après une carrière  administrative nous fait partager sa passion pour l’écriture à travers sa Provence natale avec Souvenirs d’enfance, au coeur de Mazargues, Le Mas du Vent Fou et son dernier roman tiré d’une histoire vraie L’intime secret d’une mère.

Le Mas du Vent Fou de Violette Falzone-Martel

La couverture

Le dessin de couverture est réalisé par Henri Charles Calmettes, Peintre humaniste Provençal côté DROUOT.

En savoir plus

Vous pouvez commander le roman dédicacé auprès de l’auteur.

Le roman se trouve sur commande dans toutes les librairies sous la référence ISBN 978-2-8127-0619-6 ou par internet.

Laisser un commentaire



Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d’être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d’écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely… et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d’écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal… et toujours à l’affût de nouvelles écritures !

N’hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d’écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives