Le Journal à l’envers d’Amaelle Loubière

Le Journal à l’envers d’Amaelle Loubière

Le Journal à l’envers d’Amaelle Loubière est le premier roman de cette  bibliothécaire, férue de littérature et amoureuses des mots. Ce livre est paru en septembre 2015 aux éditions Edilivre.

L’histoire

Juchée sur une falaise, une jeune fille contemple la vallée. Pleine de colère, elle mesure son envie de sauter dans le vide. Mais avant de faire son choix, elle relit, une ultime fois, son journal intime.
À l’envers.
Et à travers ses propres mots, mêlant poésie et intimité, elle redécouvre son quotidien, ses joies, ses peines, ses révoltes, ses provocations, ses doutes, ses interrogations, son envie de comprendre le monde pour pouvoir grandir.
Peu à peu la colère retombe, ses idées noires se teintent d’espérance. Elle apprend à surmonter, à trouver des solutions, peut-être même à pardonner…
Entre larmes et rire, le journal à l’envers dépeint le fragile univers d’une adolescente qui tente d’apprendre le sens de sa vie.

Lire un extrait

L’auteur

Amaelle Loubière se définit comme une “modeste femme qui tient plume et pinceaux, qui s’occupe de ceux qu’elle aime et vit paisiblement non loin des collines”. Ce premier roman publié a conforté Amaelle Loubière sur sa passion des mots.  Elle a d’ailleurs d’autres projets d’écriture, très différents du Journal à l’envers. A suivre, donc !

Le journal à l'envers Amaelle LoubièreMon avis

J’ai trouvé ce livre, Le journal à l’envers, très bien écrit, tout en sensibilité. C’est un sujet sensible qui se veut être le journal écrit par une adolescente, mais cette jeune fille est inspirée par la poésie, l’amour des mots. Elle est romantique, ne suit pas le courant de ses camarades de classe. Elle est à part, peut être à cause de ce drame qu’elle a vécu dans son enfance.

Ce livre évoque donc le drame de la pédophilie, que la jeune fille a vécu enfant et que sa famille n’a pas aidé à surmonter et qui peu à peu la dévore. Mais plus largement, sont évoqués des thèmes universels comme la découverte de la féminité, les rapports avec les autres… Les pages glissent entre colère, souffrance, espoir et poésie.

Je pense que ce livre peut aider des adolescents ou des jeunes adultes pendant cette période de la vie qui est souvent difficile. Le livre s’adresse à tous les lecteurs à partir de 15 ans.

J’ai aussi aimé le procédé utilisé, la découverte de la vie de la jeune fille à l’envers, par petites touches, au travers de la lecture que celle ci fait de son journal. De ce soir où elle est désespérée, on remonte les évènements jusqu’au premier jour où elle a commencé à écrire son journal. Cet exercice m’a semblé périlleux, mais il est très bien réalisé par Amaelle Loubière !

Pour en savoir plus et acheter le livre Le Journal à l’envers d’Amaelle Loubière

Mot(s) clé(s) associé(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *