La fiancée des corbeaux de René Frégni

La fiancée des corbeaux de René Frégni

Emouvant, simple, tendre, nostalgique … voilà ce que je pourrais dire de ce livre, La fiancée des corbeaux de René Frégni que je viens d’achever.

J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à le lire, l’écriture simple fait que l’on s’y plonge facilement et que l’on y “colle” tout de suite. J’ai l’impression que l’auteur y éprouve une grande nostalgie du temps qui passe, presque comme une fêlure toujours présente.

Trois éléments m’ont particulièrement attendris :La fiancée des corbeaux de René Frégni

– Lili qui du haut de ses quatre vingt quinze ans a perdu la tête et cherche régulièrement sa mère …

– L’émotion de l’auteur par rapport à sa fille qui prend son envol (cela  m’a rappelé la chanson de Charles Aznavour “A ma fille” que j’ai maintes fois fredonnée en versant ma petite larme),

– L’auto stoppeuse du dimanche … Danseuse à mes heures perdues, amoureuse de l’accordéon qui me “prend les tripes”, le bonheur que la danse apporte à cette femme m’a touché. J’avais l’impression de la voir dans sa robe rouge, heureuse, les yeux pétillants …

C’est le deuxième livre de René Frégni que je découvre et je vais m’empresser de lire les autres …  j’aime les émotions simples  et la sensibilité qui  se dégagent de son écriture.

Je vous souhaite d’avoir autant de plaisir que moi à lire ses ouvrages.

Mot(s) clé(s) associé(s):

Un commentaire

  1. 29 mars 2011

    Merci Carole pour tes impressions.
    Moi j’ai ressenti l’écriture d’un homme apaisé, qui prend la vie comme elle vient, qui a un grand coeur. J’ai lu ce livre comme une belle après midi d’automne, après le feu de l’été et avant le renfermement de l’hiver. Comme un souvenir langoureux et chaud dans lequel on peut se blottir…

    J’ai vraiment beaucoup aimé et moi aussi je découvre cet auteur par son dernier livre et j’ai très envie de lire les autres.
    Florence