La Dryade de Juliet Schlunke

La Dryade de Juliet Schlunke

Le roman “La Dryade” de Juliet Schlunke, est paru aux éditions Parole, dans la collection “main de femme”, en juin 2013.

Anne, une jeune peintre australienne vivant à Madrid, est invitée dans l’Ain par une amie française. Plongée dans le passé dramatique de la famille qui la reçoit, elle se retrouve nez à nez avec La Dryade, jeune femme de pierre au sourire énigmatique, exilée au fond d’un sous-bois.

Tout en révélant à Anne ce qui s’est noué entre la nymphe et son propre grand-père, Nicolas va l’entraîner sur les mêmes sentiers de la séduction et de l’amour avorté. Il lui commande un tableau vivant, « L’Embrasse », où un lierre enlace puis étreint un chêne jusqu’à l’étouffer avec volupté.

La Dryade de Juliet SchlunkeCe livre évoque des couleurs, des ambiances particulières, mystérieuses… un vrai régal !

L’auteur Juliet Schlunke : 

Née en Australie, elle a fait ses études de peinture à Sidney où elle commence à exposer.

En 1976, elle s’établit à Madrid. Après une dizaine d’expositions individuelles, Juliet démarre une nouvelle carrière dans le dessin textile et la décoration. Entre 1988 et 1993 elle collabora avec Studio Bach à Genève, dans des projets de décoration, peignant à la main des tissus.

En 1990, elle lance sa première collection de tissus pour ameublement chez Nobilis, Paris. Pendant 10 ans, elle continue à dessiner pour le textile et la porcelaine.
En 1997, elle s’établit dans le Luberon et commence à faire de la céramique modelée.
Elle a vécû à Sisteron quelques années, et vit maintenant dans le Luberon.
La Dryade est son second roman écrit en français. Le premier que je vous avez présenté est “Rosenthal, une enfance australienne

Pour en savoir plus et commander le livre :

www.editions-parole.net/?wpsc-product=la-dryade

Florence

2 commentaires

  1. 31 juillet 2013

    Retrouvez Juliet Schlunke à Céreste dimanche 4 août 2013 lors du FestiContes et FollesEcritures : une Librairie, un Bouquiniste, 25 Auteurs et 8 Maisons d’Editions.


  2. Nicole MAHAUT
    18 octobre 2016

    Je viens de finir LA DRYADE, J’ai adoré car c’est un livre simple mais intêressant par les paysages bien imagées, les sentiments éprouvés par les différentes personnes. Pas d’intrigue réelle mais des pensées toutes en nuances et discrétions. Aucune vulgarité, l’écriture est pure mais sans excès, c’est un livre simple mais interressant.