L’enfant du pavé d’amour d’Alain Milien

L’enfant du pavé d’amour est le second roman d’Alain Milien. Il est paru, toujours chez “Atramenta”, en mars 2018.

Il raconte l’histoire d’un “enfant trouvé” au XIXe siècle, recueilli à Saint-Étienne-les-Orgues et y ayant passé sa vie. Immersion dans la dure vie rurale de l’époque, dans un contexte politique très perturbé. C’est surtout l’histoire d’un amour impossible et néanmoins assumé.

Le roman

Émile est un « enfant trouvé ». Au XIXe siècle, l’appellation désigne autant les enfants abandonnés que ceux « seulement » confiés aux hospices publics. Malgré un début de vie calamiteux, il est chanceux : dans son malheur, il parvient à saisir toutes les opportunités pour améliorer son sort et échapper à sa triste condition. Il n’a qu’un but, devenir le notable respecté qu’à priori il n’est pas destiné à être. Il a tout à prouver, tant à lui-même qu’à la société. Il veut la reconnaissance, il veut la notoriété, il est prêt à tout pour les conquérir. Courageux et inventif, il travaille dur. Il manœuvre un peu aussi et accepte quelques mauvais compromis. Sa vie est un combat de tous les instants, parfois maladroit, toujours courageux.

Éléonore suit un chemin inverse : fille de notables aisés, elle vit en vagabonde, en saltimbanque, en artiste, suivant le cours de ses envies et de ses désirs, souvent impérieux. Farouche, déterminée et rebelle, elle tient par-dessus tout à sa liberté et à son indépendance qu’elle revendique et défend bec et ongles. Républicaine dans l’âme, athée, rien ne la destinait à croiser le chemin de cet homme qu’elle va aimer éperdument, malgré les embûches et les choix, désastreux pour leur amour, qu’elle l’encourage à faire. Elle est, semble-t-il, son parfait opposé.

Ensemble, ils vont pourtant oser prendre le risque de leurs projets difficiles, contraires, inconciliables, en assumer les contraintes, les contradictions, les dangers, et tenter de savourer, même peu, même mal, l’incommensurable satisfaction d’aller au bout de leurs desseins.

L’auteur

Né à Aubagne en 1948, Alain Milien fut instituteur, de 1970 à 1981, puis conseiller pédagogique en éducation musicale dans les Bouches-du-Rhône de 1981 à 2004.

Auteur, compositeur, interprète, il a créé, seul ou en collaboration, des albums et ouvrages pédagogique mais aussi depuis 1985, des spectacles en café-théâtre, MJC, scènes locales…

Sa dernière création en 2017 avec le trio vocal « Les électrons libres » propose actuellement le spectacle : « Amour, casseroles et autres frivolités », chansons originales tous publics.

Il a publié deux romans chez Atramenta, Mes chemins de soleil en septembre 2017 et L’enfant du pavé d’amour en mars 2018.

Pour acheter le livre

 

L'enfant du pavé d'amour Alain Milien

Laisser un commentaire



Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d’être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d’écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely… et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d’écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal… et toujours à l’affût de nouvelles écritures !

N’hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d’écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives