Il ne fallait pas faire pleurer le loup de Gilles Milo-Vacéri

Il ne fallait pas faire pleurer le loup de Gilles Milo-Vacéri, un thriller à découvrir.

Aventure, Avidité, Amour, Amitié, les quatre composantes de ce roman passionnant dont les cinq cents pages vous feront passer une nuit blanche car vous ne pourrez pas le refermer quand vous l’aurez ouvert…

L’histoire

Quand Lorenza Beaumont, reporter de guerre, rencontre Gregory Nashoba, homme d’affaires et expert mondial en canis lupus, elle ne se doutait pas que sa vie allait basculer. Peu après, un attentat à la bombe décime la famille de Greg qui est, lui, grièvement blessé.
Quand il sort de l’hôpital, il n’a qu’une obsession : retrouver les commanditaires.

La journaliste restera à ses côtés et, de Paris en Afghanistan, en Éthiopie comme aux États-Unis, ils vont traquer les meurtriers, aidés par leur ami Pierre, haut fonctionnaire de police, mais poursuivis par un magistrat borné, de la cellule anti-terroriste, à l’ambition dévorante.

Il ne fallait pas faire pleurer le loup de Gilles Milo-VacériEntre trafic d’armes et de stupéfiants, mettant leurs vies en jeu face à des tueurs avides et sanguinaires, ils vont affronter le pire de l’âme humaine.

Lorenza découvre la personnalité fascinante de Greg, dernier descendant d’une famille amérindienne, au cœur d’une mystérieuse légende. Mais à quoi pouvait-on s’attendre d’un homme qui comprend et parle aux loups ? Les assassins n’auraient jamais dû s’en prendre à sa famille car ils ignoraient la Vérité. Ils ont réveillé le Gardien de la Terre des Loups, un fauve qui ne connait ni pitié ni pardon.

Non, ils n’auraient jamais dû et, maintenant, le monde ne sera pas assez grand pour les cacher. Il va falloir payer…

Mon avis

Il ne fallait pas faire pleurer le loup, un roman passionnant, qui nous fait voyager à travers le monde, dans des univers tellement différents. Une fois ouvert, il est très difficile d’arrêter de le lire ! Des aventures, des rebondissements, des rencontres aussi extraordinaires qu’imprévues… le lecteur vit ce qu’il est en train de lire !
J’ai aimé aussi toute l’évocation d’un peuple ancestral lié à la terre et aux loups, qui fait aussi réfléchir au peu de place que notre époque donne à la nature et à notre relation perdue avec elle.

Pour en savoir plus

Écrit par Florence le 4 février 2013
Laisser nous votre avis... 5 commentaires

Laisser un commentaire



Florence

il y a 7 ans

Rencontre Dédicaces avec Gilles Milo-Vacéri
Vendredi 15 février 2013, de 9h00 à 19h30, non-stop.
Le cyclope, Librairie / Presse / Tabac
18 Allée des Érables à Château-Arnoux.
04.92.64.27.53

Hokewin

il y a 5 ans

un livre que j’ai super aimé et que je relit de temps à autre qui me plonge dans l’univers magique et me rend peyuta wignan dans une autre dimension etahan shumanitutanka waka

Florence

il y a 5 ans

Hokewin, c’est vrai que ce livre fait découvrir un monde magique duquel on s’est malheureusement éloigné. Merci pour votre message.
Florence

Jourda

il y a 5 ans

Le résumé me donne envie de le lire!

Florence

il y a 5 ans

Jourda, vous ne serez pas déçu !
Florence

Qui suis-je ?

Webmaster à l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence, j’ai par ailleurs une passion pour les livres et l’écriture.

Lectrice et amoureuse des Alpes de Haute Provence, j’anime ce blog sur les écrivains, les livres et l’écriture, pour faire découvrir ce beau département autrement

Loin d’être un blog littéraire, je partage simplement mes lectures d’écrivains du département tels que Jean Giono, Pierre Magnan, René Frégni, Alexandra David Neel, Maria Borrely… et vous présente de nouveaux auteurs.

Je vous invite aussi à découvrir ce département qui inspire tant d’écrivains !

Fan de Maria Borrely, des descriptions de Jean Giono, de Jean Proal… et toujours à l’affût de nouvelles écritures !

N’hésitez pas à donner vos avis et à partager vos lectures d’écrivains bas alpins !

Florence

Suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/litterature04

Archives