Sous le vent de Maria Borrely

Sous le vent de Maria Borrely

Sous le vent est le premier roman de Maria Borrely, publié en 1930 à la NRF sous la recommandation d’André Gide.
Il a été réédité en 2009 par les éditions Parole, un éditeur rural dans le Verdon.

Présentation de l’éditeur

Ce roman n’est pas un roman, c’est un pays. Un pays de Haute Provence qui s’étend, plat comme la main, entre la Durance et Moustiers-Sainte-Marie.

Un pays de paysans où Marie, bousculée par le vent, se meurt d’amour pour celui qui s’est joué d’elle. Une histoire de femmes de la terre et de vent, sculptée par le puissant souffle féminin de Maria Borrély.

Un régal pour les gourmands de mots et d’images, de nature en colère et de courage humain.

Mon avis

Sous le vent de Maria Borrely

L’histoire se déroule au fil des saisons. Une année de vie dans un village de Haute-Provence, Puimoisson, sur lequel le vent lance constamment ses attaques et rend fou. La vie d’une famille, la vie qui se déroule naturellement, avec ses labeurs et ses joies et ce vent qui s’engouffre en toutes choses.

Jusqu’au jour où la vie prend un tournant : l’amour, comme le vent, se faufile, s’engouffre, fait tourner la tête, rend fou…

Tout cela est décrit d’une façon qui refait vivre un passé qui semble en même temps lointain et proche ; on s’y retrouve, on replonge dans la vie d’autrefois. C’est beau, c’est une longue poésie, emplie de couleurs, d’odeurs, de sons et de formes.

Ce roman se lit en prenant le temps. Il remplit d’images et de frissons.

Découvrir le village de Sous le vent

Vous trouverez également dans la réédition des éditions Parole, “Vous m’avez eu” lettre d’André Gide à Maria Borrely, et “Dans les pas de Maria Borrely : Sous le vent de Puimoisson, d’un portail à l’autre” guide d’un parcours pédestre pour retrouver le vent de Maria Borrely, dans le village de Puimoisson.

Mot(s) clé(s) associé(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *