Rencontres Giono 2018

Rencontres Giono 2018

Les Rencontres Giono 2018 : « Giono : Héroïnes romanesques », du mardi 31 juillet au dimanche 5 août 2018, proposent différentes rencontres, conférences, débats, concerts, lectures, théâtre, cinéma, café littéraire, … à Manosque et aux alentours.

Angèle (Un de Baumugnes) ; Arsule (Regain) ; Aurélie « la femme du boulanger » ; Gina la Vieille, Gina la Jeune et Clara l’aveugle dans Le Chant du monde ; Marthe, Joséphine, Aurore et Zulma (Que ma joie demeure), Rachel, Marie et Sarah (Batailles dans la montagne).

Les héroïnes des premiers romans de Giono sont souvent cantonnées au rôle conventionnel d’épouse, amante, mère que leur assigne une société patriarcale. Si quelques-unes manifestent inquiétude ou insatisfaction, la plupart restent assujetties au destin des hommes qu’elles accompagnent : « D’un côté, il y a ceux qui sont dans la vie, et de l’autre côté il y a nous, les femmes… et toute notre vie nous avons rendu service », constate l’une des paysannes de Deux cavaliers de l’orage.

Rencontres Giono 2018

À partir de 1940, les personnages féminins prennent du relief et une importance croissante dans l’œuvre de Giono, dans laquelle apparaissent des héroïnes énergiques et délurées, des femmes de caractère, âmes d’élite et « âmes fortes » qui s’affranchissent des conventions, ne souffrent plus d’être soumises ou dominées ; des rebelles, des « buveuses de vent » qui affirment leur passion pour la liberté. Amazones, brigandes sans foi ni loi, dominatrices, manipulatrices, meurtrières, elles sont gourmandes de vie et conduisent leur chasse au bonheur sans aucun souci de l’ordre moral et social.

Adelina White, contrebandière à l’âme aristocratique qui suscite l’amour éperdu de Melville ; Donna Fulvia, la cantatrice du Voyage en calèche ; Jeanne de Buis la passionnée, lancée dans une vendetta familiale héroï-comique ; l’altière Pauline de Théus ; Saucisse et Madame Tim dans Un roi sans divertissement ; Thérèse et Sylvie Numance, « les âmes fortes » ; Julie de M., l’héroïne romantique du Moulin de Pologne face au destin des Coste ; Ennemonde, monstre de domination ; Olympe et sa faim de possession ; Mafalda, la Piémontaise piégeuse de renards ; Jeanne de Quelte, l’extravagante baronne de L’Iris de Suse, l’ultime roman de Giono, qui clôt son œuvre sur la figure lumineuse et sublime de L’Absente.

En cette année de commémoration de la fin de la Grande Guerre, un éclairage particulier sera porté sur les héroïnes du Grand Troupeau, le roman de guerre de Jean Giono, avec la création d’un spectacle spécialement conçu par Daniel Hanivel pour les Rencontres Giono : « Julia et Madeleine dans la tourmente ».

Les XIIIes Rencontres Giono vous entraînent dans la ronde de ces « stupéfiantes » héroïnes romanesques en proposant, comme chaque année, conférences et débats, concerts, lectures théâtrales et projections cinématographiques.

Programme des Rencontres Giono

Pour en savoir plus

Entrée libre, sauf soirées du 31 juillet, du 2 et du 3 août 2018
Tarif 15 €. Pass pour les trois spectacles : 30 €

Location et réservations : Service du développement culturel DLVA
Place de l’Hôtel-de-Ville – 04100 Manosque
04 92 70 35 21 – billetterieculture@dlva.fr

Association des Amis de Jean Giono

Mot(s) clé(s) associé(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *