Nuits tranquilles à Belém de Gilles Lapouge

Nuits tranquilles à Belém de Gilles Lapouge

Pour fêter moi aussi les Jeux Olympiques de Rio 2016 au Brésil, je vous parle de ce livre de Gilles Lapouge, Nuits tranquilles à Belém qui se déroule, vous l’aurez deviné… au Brésil !

Ce qui m’a plu dans ce roman, outre l’histoire assez étonnante d’un homme qui prend malgré lui la place d’un autre, ce sont les « retours en arrière » de l’auteur sur les lieux de son enfance et de sa jeunesse.

Alors que l’histoire se déroule au Brésil, que Gilles Lapouge est un grand voyageur, il évoque à de nombreuses reprises, tout au long du roman les souvenirs des lieux qui l’ont vu grandir : Champtercier et Digne.

L’auteur par exemple se trouve à Belém do Parà, au Brésil, face à l’Amazone, il se souvient de la Bléone, la rivière qui traverse Digne, la ville de son enfance… Alors je me dis en regardant la Bléone, que moi aussi, je suis un peu au Brésil !

Résumé de Nuits tranquilles à Belém

« J’avais dit oui, et ensuite ma vie a changé. »
Nuits tranquilles à Belém de Gilles LapougeQue peut-on refuser à un gamin des favelas qui vous saute dans les bras en vous appelant « papa » ? Faut-il briser son rêve de gosse ou accepter de s’effacer pour renaître le long du fleuve Amazone ? Pourquoi ne pas devenir un autre à Belém, au Brésil ?

S’oublier au détour de quelques rues pour se glisser dans la peau de Luis Carlos, ce coureur de jupons disparu du jour au lendemain pour chercher de l’or en Guyane. Renaître à la faveur de la nuit en père et mari indigne, de retour au foyer après de longues années d’absence et tenter de reconquérir la sévère et voluptueuse Maria de Lurdes.

Pourquoi ne pas s’abandonner à cette étrangeté, cet oubli de soi, pour effectuer le « vrai » voyage celui qui nous permettrait de renaître dans le pays que nous découvrons ?

Gilles Lapouge nous entraîne vers ce voyage ultime, cet exercice d’invention de soi dans la nuit tiède et sensuelle du Brésil.

Bonne lecture et bon voyage avec ces Nuits tranquilles à Belém de Gilles Lapouge !

Mot(s) clé(s) associé(s):

3 commentaires

  1. 5 septembre 2016

    Un grand voyageur et un grand auteur. Merci pour cet article.


  2. Marie
    19 février 2018

    L’auteur se cherche des souvenirs auprès des êtres qui l’entourent alors qu’il sait très bien qu’ils ne seront qu’inventions, car lui n’est pas amnésique, il sait qui il est !
    Mais finalement, n’est ce pas là le travail d’un écrivain ?!


  3. 10 juillet 2018

    Gilles Lapouge participera au café littéraire des Rencontres Giono 2018.
    Jeudi 2 août 2018 à 18h Librairie Au Poivre d’Âne, Place de l’Hôtel-de-Ville à Manosque


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *