Dans les pas d’Alexandra David-Néel d’Eric Faye et Christian Garcin

Dans les pas d’Alexandra David-Néel d’Eric Faye et Christian Garcin

Dans les pas d’Alexandra David-Néel, Du Tibet au Yunnan, co écrit par Eric Faye et Christian Garcin. Un bel hommage que ce livre, paru en 2018, année du 150ème anniversaire de la naissance d’Alexandra David-Néel.

Curiosité des rencontres : les deux auteurs ont un lien depuis toujours avec Alexandra David-Néel.
Eric Faye, est né près de Saint-Mandé dans la Sarthe (lieu de naissance d’ADN) et Christian Garcin a des origines de par ses grands-parents paternels d’un village près de Digne-les-Bains (lieu de vie pendant 40 ans d’ADN et lieu de son décès).

Eric Faye et Christian Garcin voyagent sur les traces d’Alexandra David-Néel, quelques cent ans après elle.
L’idée de ce périple n’était pas du tout basé sur un exploit physique (ni marche en haute montagne, en altitude dans le froid, l’hiver et la neige…) ni sur la durée (de plusieurs mois à plusieurs années pour Alexandra David-Néel).
Ils se sont rendu avec les moyens modernes sur les lieux où elle est passée, où elle a vécu et dont elle a parlé dans sa correspondance avec son mari ou dans ses livres.

Les auteurs n’ont pas suivi non plus la chronologie du cheminement d’Alexandra David-Néel.
En effet leur premier contact avec le Tibet se passe dans le train qui les conduit de Pékin à Lhassa (en 48 heures et avec un permis spécial Tibet), puis par l’arrivée à Lhassa.
Pour Alexandra David-Néel, ce fut à la fin d’un périple de plus de 2 000 km à pied à travers le Tibet qu’elle arriva enfin à Lhassa, alors interdite aux étrangers.

Ce qui m’a plu dans ce livre, c’est le parallèle entre les deux époques. Il permet de découvrir Alexandra David-Néel, ce qu’elle a pu vivre dans les années 1918 et le voyage contemporain avec des facilités mais aussi des difficultés différentes et surtout le poids du temps qui a passé et tellement modifié les choses…

J’ai aimé aussi les références à la vie d’Alexandra David-Néel à Digne-les-Bains. Le choix de sa maison, ses randonnées à 80 ans dans les montagnes aux alentours (L’Estrop, le lac d’Allos…).

Que l’on connaisse ou non Alexandra David-Néel et ses écrits, ce livre offre un très beau voyage immobile !

Pour boucler la boucle et pour retourner vous aussi sur les pas d’Alexandra David-Néel, rendez-vous dans sa maison à Digne-les-Bains. Vous découvrirez les lieux où elle a écrit la plupart de ses livres et où elle a fini sa vie et où les deux auteurs ont aussi fini leur périple pour ce livre.

Le résumé par les auteurs

Dans les pas d'Alexandra David-Neel d'Eric Faye et Christian Garcin

« En 1924, déguisée en mendiante tibétaine, Alexandra David-Néel franchit en quatre mois mille huit cents kilomètres de forêts, fleuves, vallées profondes et hauts sommets entre Yunnan et Tibet pour arriver clandestinement à Lhassa, alors interdite aux étrangers.

A presque un siècle de distance, nous avons voyagé sur ses traces. En pleine mutation économique, touristique, uniformisatrice, la civilisation tibétaine est peut-être en train de disparaître sous les coups de boutoir de la raison économique et des intérêts de la géopolitique.

Pourtant, le Tibet de 1924 se laisse encore deviner à travers la puissance des rites, du bouddhisme omniprésent, et de la ferveur religieuse de la population, ancrage de l’identité tibétaine menacée. Ce sont ces réalités multiples, qui semblent incompatibles parfois mais qui coexistent pourtant, que nous avons tenté de circonscrire entre le récit de notre voyage et l’évocation de la figure d’Alexandra David-Néel. »

Eric Faye et Christian Garcin

Les auteurs

Eric Faye et Christian Garcin sont auteurs de romans, récits de voyages, essais et nouvelles. Ils avaient déjà coécrit un carnet de voyage en 2011, En descendant les fleuves. Carnets de l’Extrême-Orient russe.

Quelques livres d’Eric Faye, Mes trains de nuit (2005), L’homme sans empreintes (2008), Nous aurons toujours Paris (2009) et Somnambule dans Istanbul (2013). Son roman, Nagasaki, a obtenu en 2010 le Grand Prix du roman de l’Académie française…

Quelques livres de Christian Garcin, dont les grands-parents paternels sont originaires d’un village près de Digne-les-Bains et où il a toujours une maison de famille.  J’ai grandi (Gallimard, 2006), La Piste mongole (Verdier, 2009), Des femmes disparaissent (Verdier, 2011), Les Nuits de Vladivostok (Stock, 2013), Selon Vincent (Stock, 2014), Les Vies multiples de Jeremiah Reynolds (Stock, 2016), Les Oiseaux morts de l’Amérique (Actes Sud, 2018)…

Eric Faye est venu présenter son livre à Digne-les-Bains à la Maison Alexandra David-Néel et à la librairie La Ruelle le 19 mai 2018. Christian Garcin étant lui en voyage à l’étranger pour un nouveau roman.

Eric Faye en dédicaces à la librairie La Ruelle à Digne-les-Bains le 19 mai 2018

Eric Faye en dédicaces à la librairie La Ruelle à Digne-les-Bains le 19 mai 2018

Livres autour d'Alexandra David-Neel lors de la dédicace d' Eric Faye à la librairie La Ruelle à Digne-les-Bains le 19 mai 2018

Livres autour d’Alexandra David-Neel à la librairie La Ruelle à Digne-les-Bains

 

L’univers du livre Dans les pas d’Alexandra David-Néel

Quelques photos des lieux où se déroule l’action de ce livre… au Tibet et autour de Digne-les-Bains…

Présentation du livre lors de l’émission La grande librairie

En savoir plus

4 commentaires

  1. Greet
    25 juillet 2018

    Une approche super intéressant. Cette mise en parallèle nous apprend beaucoup sur les difficultés que ADN a dû surmonter.
    Et quand j’ai voulu en savoir un peu plus sur Christian Garcin, « dont les grands-parents paternels sont originaires d’un village près de Digne-les-Bains et où il a toujours une maison de famille », j’ai trouvé ceci : http://www.livre.alpes-haute-provence.fr/j-ai-grandi-de-christian-garcin/


  2. 25 juillet 2018

    J’ai effectué le même voyage que les auteurs du livre en septembre 2006.
    Le fameux train « Pékin-Lhassa » a été mis en route en juillet 2006.
    A cette époque, déjà beaucoup de chinois à Lhassa !.
    Les pèlerins tibétains et les petits vendeurs tibétains étaient nombreux sur la place de Lhassa. C’était magique de les voir ! Et nous avons même fait en fin d’après-midi parmi eux le tour du monastère du Jokhang au coeur du Lhassa historique. A cette époque, ils étaient surpris de voir 2 filles avec eux et surtout qu’on leur achète une « vraie chemise tibétaine de paysan ».
    Aujourd’hui, le Tibet a beaucoup changé. Mais, c’est ainsi ! Le temps passe, mais les souvenirs restent … comme dit la chanson.
    La lecture du livre m’a beaucoup plu.
    Je m’y suis revu «sur les traces d’Alexandra David-Neel ».
    De plus, je rajoute que l’endroit où Alexandra a choisi de poser « ses valises » après tous ses périples extraordinaires ressemble aux montagnes du Tibet en plus petit…

    A lire sans modération

    Gisèle


  3. 26 juillet 2018

    A l’occasion du 150ème anniversaire de sa naissance, la Foire de la Lavande met Alexandra David-Neel à l’honneur. Du 22 au 26 août 2018, à Digne-les-Bains, de 10h à 20h, vous pourrez trouver :
    – un stand Alexandra David-Neel,
    – une exposition inédite,
    – des animations
    – la publication à l’occasion de cet évènement d’un livre 150 ans avec Alexandra David-Neel par Jacqueline URSCH et Nadine GOMEZ aux éditions Baroch en vente pour la 1ère fois sur la Foire
    – des séances de dédicaces du 3ème Tome de la BD « Une vie avec Alexandra David-Neel » seront également organisées avec son auteur Fred Campoy.


  4. Librairie La Ruelle
    5 octobre 2018

    Christian Garcin sera en dédicaces à la librairie La Ruelle à Digne-les-Bains
    Vendredi 12 octobre 2018 à partir de 18h45

    pour son livre Dans les pas d’Alexandra David-Néel d’Eric Faye et Christian Garcin

    Il sera accompagné de Thierry Gillyboeuf pour leur traduction conjointe du livre Nouvelles intégrales t.1 ; 1831-1839 d’Egard Allan Poe aux éditions Phébus.

    Venez nombreux !
    Librairie La Ruelle


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *