Route Jean Giono, route touristique et littéraire

Route Jean Giono, route touristique et littéraire

La carte de la Route Jean Giono, parue en septembre 2017,  propose une route touristique et littéraire, sur un itinéraire routier de 152 km qui ceinture la montagne de Lure, montagne mythique dans la vie et l’oeuvre de l’un des plus grands écrivains du XXe siècle : Jean Giono.

Empruntant de petites routes qui peuvent se parcourir en voiture, à vélo ou à moto, 18 sites littéraires et 14 départs de randonnées jalonnent cette route.

Autour de la montagne de Lure

L’écrivain a maintes fois parcouru la montagne de Lure, à pied ou à vélo, y a organisé de nombreux séjours et y a situé une partie de sa création romanesque (6 romans) ainsi que le cadre de deux films dont le célèbre Crésus avec Fernandel.
Pour Giono, c’est « la montagne libre et neuve qui vient à peine d’émerger du déluge », l’Olympe de sa Provence qui a su préserver ses « vraies richesses ».
Cet itinéraire de 152 km emprunte de petites routes départementales à l’écart de la grande circulation, qui peuvent se parcourir en voiture, à vélo ou à moto, traversant une partie des Alpes de Haute-Provence, du Vaucluse et de la Drôme.
Au fil de ce périple touristique et littéraire, le visiteur découvre des villages pittoresques, classés et souvent perchés sur leur promontoire, des paysages grandioses, le « Haut-Pays » décrit par l’écrivain.

Jean Giono, le voyageur immobile

Giono, qui se surnommait « le voyageur immobile », parcourait inlassablement ce superbe territoire de Haute-Provence, de la vallée de la Durance au plateau du Contadour qu’il rebaptisa «Plateau de Grémone».

Le long de l’itinéraire

Afin de bien pénétrer l’âme de ce « Haut-Pays » 18 sites littéraires jalonnent cette Route Jean Giono, présentés dans un livret-guide descriptif précis : le guide de la Route Jean Giono.

A ces 18 sites s’ajoutent 14 départs de balades littéraires aux abords de l’itinéraire routier.
Ces balades littéraires sont décrites dans l’ouvrage : Marcher un livre à la main – Tome 2, la montagne de Lure – balades littéraires à la rencontre de Jean Giono de Jean-Louis Carribou, avec des illustrations photographiques de François-Xavier Emery.

Le mot de Madame Sylvie Durbet-Giono, fille de l’écrivain

J’ai arpenté toutes ces routes et sentiers d’abord dans le dos de mon père à croupetons dans son sac à dos, puis à côté de lui et enfin dans ses traces. Inutile de dire qu’ils sont chers à mon coeur.
Ils font partie de ma vie, c’est l’air que je respire, les couleurs et les formes que je vois. C’est tout à la fois la réalité et le cadre imaginaire des romans de mon père.
Je ne peux m’en rassasier.
Je vous souhaite le même bonheur.

Quelques ouvrages à emporter

Route Jean Giono, route touristique et littéraire

Colline, Regain, Que ma Joie demeure, L’Homme qui plantait les arbres, Deux Cavaliers de l’orage, Ennemonde et autres caractères, L’Oiseau bagué, Le Hussard sur le toit, Provence, Le Serpent d’étoiles

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *