Carpe noctem de Johanna Gleise

Carpe noctem de Johanna Gleise

Carpe noctem de Johanna Gleise, est paru en août 2018. C’est la suite de son premier roman Les Encerclés, mais les deux tomes peuvent se lire indépendamment.

Il s’agit d’un thriller politique qui vous embarquera au sein du Cercle, une organisation rebelle se battant pour la révolution de façon violente et radicale.

L’histoire se déroule dans les Alpes de Haute-Provence, dans une France au bord de la guerre civile. Ce thriller rassemble action, questionnements politiques, suspense, humour, violence, ruralité, anticipation, résistance à l’ancienne…

Résumé de Carpe noctem

« Carpe noctem » signigie « cueille la nuit », et bien plus… C’est une expérience qu’on ne peut vivre réellement qu’en entrant dans le Cercle.

Carpe noctem de Johanna Gleise

Alors que notre monde est à bout de souffle, le Cercle, une organisation très particulière émergée il y a quelques années, a décidé de faire changer les choses radicalement.

Animés par la fureur de vivre et par des idéaux révolutionnaires, partisans de méthodes d’action extrêmes, les « Encerclés » ont éveillé une révolte violente, et poussé la France au bord de la guerre civile.

Une nuit, je fais une rencontre hasardeuse et me retrouve moi aussi embarquée dans le Cercle, dans un combat absolu pour la liberté…

L’univers du roman

Entrez encore plus dans l’univers du roman de Johanna Gleise, en lisant un extrait, en écoutant les musiques qui ont accompagné l’écriture du livre, en découvrant les photos et dessins de l’auteur…

Bande annonce de Carpe noctem

L’auteur

Originaire de Digne-les-Bains,  Johanna Gleise a suivi des études de philosophie et a travaillé dans le milieu de la montagne. Elle a publié à 24 ans son premier roman, Les Encerclés, sorti en 2016.

Carpe Noctum est son second roman. Elle a aussi collaboré avec Voodoo Kills, un jeune groupe de rock basé à Los Angeles.

Dédicaces

J’ai rencontré Johanna Gleise lors d’une rencontre dédicaces à la Librairie La Ruelle à Digne-les-Bains.
Ses dédicaces sont faites à la plume et à l’encre, et accompagnées de très jolis dessins.

Vous pouvez rencontrer Johanna Gleise lors de rencontres conviviales dans des librairies, des médiathèques ou autres lieux insolites : dates et lieux des rencontres sur son site internet.

Quelques mots échangés avec l’auteur

« C’est un roman qui va plus loin que le premier au niveau des questionnements politiques et de l’engagement. Il démarre plus rapidement, a un rythme plus soutenu, il est aussi plus violent.
Mon but est de percuter le lecteur, de le faire s’interroger, de lui faire éprouver aussi une certaine révolte, sans prétendre (comme pour Les Encerclés) imposer une façon de voir les choses ou une manière de procéder.

C’est un roman qui soulève la question : comment faire changer les choses ? Les héros du livre ont choisi la violence, et le point de vue de la narratrice nous place de leur côté (ce qui peut être dérangeant !)
Les personnages sont au centre de l’histoire, on les suit dans leur combat et dans leur intimité, sans pour autant devoir être en accord avec ce qu’ils pensent ou font.
Parfois les lecteurs sont en total désaccord avec leurs méthodes, mais ils se régalent quand même à la lecture !

Contrairement au premier tome qui a une ambiance très urbaine, je voulais celui-ci rural : on retrouve l’atmosphère de la Résistance, avec des maquis dans les zones sauvages et toute une organisation clandestine.
Et je voulais faire découvrir un peu notre département d’un autre œil !  »

Johanna Gleise en dédicaces

En savoir plus

Le roman est disponible au format papier et le sera, prochainement, au format numérique (epub, pdf). Il sera également retranscrit en livre audio et adapté en roman graphique, avec les illustrations de Grichka, qui a fait le « graffiti publicitaire » que l’on peut voir sous le grand pont à Digne-les-Bains et ci-dessous !

Pour commander le livre et découvrir l’univers de Johanna Gleise : textes, musiques, dessins, photos, vidéos…
Vous trouvez ce roman dans votre librairie préférée et auprès de l’auteur.

"graffiti publicitaire" de Grichka pour Carpe Noctem

« graffiti publicitaire » de Grichka pour Carpe Noctem

2 commentaires

  1. 2 septembre 2018

    Merci beaucoup Florence pour cet article personnel et très fourni (à l’image de tout ce blog) ! J’ai été heureuse de te rencontrer à la Ruelle lors de ce moment convivial ! J’espère que nous aurons d’autres occasions comme celle-là 🙂 à bientôt


    • 9 septembre 2018

      Merci Johanna pour ce message. Très heureuse moi aussi de cette rencontre. A très bientôt


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *