Au nom de notre bonne Foi ! de Daniel Berthet

Au nom de notre bonne Foi ! de Daniel Berthet

Aiguillonné par l’actualité, c’est pourtant vers la fin du seizième siècle que Daniel Berthet est parti à la recherche de l’absurdité des guerres menées au nom de la religion, pour ce nouveau roman, Au nom de notre bonne Foi ! , vient de paraitre en octobre 2015.

Inspiré également par la magie des mots de Pierre Magnan, Daniel Berthet s’est permis de lui tendre une modeste main pour lier imaginaire et réalité.

L’histoire

Parti de Forcalquier par une nuit de février 1562, Tienot, le fils de charretier, va être embarqué dans l’armée huguenote du capitaine Furmeyer et devenir l’ami de Lesdiguières.

L’histoire se déroule lors de la première guerre de religion. L’aventure de Tienot donne l’occasion à l’auteur de faire le récit du siège de Sisteron, de la résistance de Tallard, du passage par Saint-Bonnet et de la conquête de Grenoble avant un retour sur Forcalquier en passant par Gap.

Au nom de notre bonne Foi ! de Daniel BerthetL’hommage

On retrouve Pierre Magnan, un vieux conteur qui entretient la légende d’un trésor caché dans le couvent de Mane !

Une action de solidarité

Daniel Berthet a la belle habitude de lier la vente de ses écrits à des actions de solidarité. Pour ce nouveau roman, sur chaque livre souscrit au prix de 15 €, 5 € seront reversés au Téléthon 2015 dans le cadre de la campagne menée sous la férule de Jean Tripodi, de l’Association Cœur Lavande et en partenariat avec la ville de Digne-les-Bains.

Interview de Daniel Berthet

Retrouvez l’interview de Daniel Berthet et de Jean Tripodi, qui présentent le roman et l’action de solidarité sur Fréquence Mistral dans l’émission Quartier Libre d’Odile Frison du 8 octobre 2015.

Mon avis

Un beau roman qui nous emmène en l’an 1562 en pleine guerre de religion entre les armées protestante et catholique. Pendant une année, nous allons suivre Tienot qui se trouve mêlé malgré lui à toutes ces atrocités de la guerre. Nous voyageons avec lui entre Mane, Forcalquier, Sisteron, Gap et Grenoble.
J’ai apprécié le langage employé avec des termes de la langue d’époque. Les outils, les métiers, les mots… tout est très bien documenté pour rendre le récit réaliste et dépaysant.
J’ai aimé aussi le recul nécessaire qu’a eu l’auteur pour arriver à nous faire rire malgré tout le mal que les hommes se font les uns aux autres, que ce soit, comme dans ce roman, il y a 450 ans ou comme aujourd’hui encore…

Commander Au nom de notre bonne Foi ! de Daniel Berthet

Mot(s) clé(s) associé(s):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *